Espace Gaston Chaissac | Association Flore Culturelle à Sainte Florence en Vendée

Parcours

– BIOGRAPHIE DE GASTON CHAISSAC

Gaston Chaissac naît en 1910 à Avallon, dans l’Yonne, dans une famille de condition modeste. Après avoir exercé différents petits métiers, de marmiton à cordonnier, il rencontre le peintre allemand Otto Freundlich qui l’encourage à approfondir sa vocation artistique. En 1942, il épouse une jeune institutrice vendéenne, Camille Guibert et s’installe avec elle à Boulogne, en Vendée. Camille Chaissac est ensuite nommée enseignante à l’école primaire publique de Sainte-Florence. Le couple y réside de 1948 à 1961. C’est sans doute la période la plus intense en recherche artistique pour Gaston Chaissac. Marginal angoissé, souvent incompris des villageois et isolé du monde parisien, Chaissac réussit à fasciner et à garder contact avec de nombreux intellectuels, parmi eux, André Lhote, Aimé Maeght, André Bloc, Jean Dubuffet, Benjamin Perret, Raymond Queneau, Jean Paulhan, Michel Ragon…

L’œuvre de Gaston Chaissac est l’une des plus abondantes et singulières de la création de la seconde moitié du XXe siècle. Figure inclassable, autodidacte, affranchie des conventions traditionnelles, l’artiste s’initie à toutes les expressions artistiques. Sa création entière est basée sur l’expérimentation. Toutes les techniques dialoguent, de l’encre de chine à l’huile, en passant par le collage et la peinture sur des objets de récupération.

Dessinateur, peintre, écrivain et poète, Gaston Chaissac est un transformateur qui ne cesse de réinventer les mots, de créer des formes et de détourner des matériaux du quotidien.

 

Site officiel de Gaston Chaissac : http://www.gaston-chaissac.org

Top